Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  CHAPITRE 1 LES DOCTRINES
1. Les doctrines philosophiques
2. La doctrine du « karma ».
3. Les doctrines du « nayavada » et du « syadvada ».
4. La doctrine de la voie de la libération.
5. Les doctrines éthiques.
CHAPITRE 2 PRÉCEPTES
1. La pratique de la religion.
  2. La valeur du contrôle de soi.
  3. La théorie du karma.
  4. La voie de la libération.
  5. Les règles de conduite.
  6. Les devoirs des ascètes.
  CHAPITRE 3 SON INFLUENCE

LES LEGS DE MAHAVIRA

 CHAPITRE 2   PRÉCEPTES

    

4. La voie de la libération.

La foi juste, la connaissance juste et la conduite juste constituent, toutes ensemble, la voie de la libération.

La libération arrive vite, pour ceux qui désirent l’avancement de Soi, lorsqu’ils s’emploient sans cesse à suivre la triple voie de la foi juste, de la connaissance juste et de la conduite juste.

On doit atteindre en premier, par tous les moyens possibles, la foi juste, parce que c’est seulement par l’acquisition de celle-ci que la connaissance et la conduite deviennent justes.

La connaissance juste, la foi juste, la conduite juste et les austérités ; ceux qui suivent cette quadruple voie atteindront le meilleur état d’existence (la béatitude finale).

Par la connaissance juste, on connaît la vraie nature des choses, par la foi juste, on croit en elle, par la conduite juste, on contrôle l’afflux du karma, et par les austérités, on atteint la pureté.

Sans foi juste, il ne peut pas y avoir de connaissance juste ; sans connaissance juste il ne peut pas y avoir de conduite juste ou vertueuse ; sans conduite vertueuse il ne peut pas y avoir de délivrance ou de libération du karma (de libération de l’asservissement) et sans délivrance de l’asservissement karmique, il ne peut pas y avoir de nirvana (de libération).

Ayant détruit leurs karmas passés, par le contrôle de soi et les austérités, les sages avancent vers le but du moksha, qui est exempt de tout chagrin et de toute souffrance.

Par la manifestation de la connaissance parfaite, par la soustraction à l’ignorance et à l’illusion, par la destruction de l’amour et de la haine, on obtient la libération qui est remplie de pur bonheur.