Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  Tirthankar Illustré Charitra
  Qui est un Tirthankar ?
  Bhagavan Rishabhdev, Le Premier Tirthankar
  Bhagavan Ajitnath- 2
  Bhagavan Sambhavnath – 3
  Bhagavan Abhinandan – 4
  Bhagavan Sumatunath- 5
  Bhagavan Padmaprah– 6
  Bhagavan Suparshvanath – 7
  Bhagavan Chandraprabh - 8.
  Bhagavan Suvidhinath – 9
  Bhagavan Sheetalnath – 10
  Bhagavan Shreyansnath- 11
  Bhagavan Vasupujya- 12
  Bhagavan Vimalnath – 13
  Bhagavan Anantnath– 14
  Bhagavan Dharmnath- 15
  Bhagavan Shantinath– 16
  Bhagavan Kunthunath – 17
  Bhagavan Arnath – 18
  Bhagavan Mallinath– 19
  Bhagavan Munisuvrat – 20
  Bhagavan Naminath – 21
  Bhagavan Arishtanemi – 22
  Bhagavan Parshvanath – 23
  Bhagavan MahavirVIR – 24
Faits importants sur les Tirthankars
La base pour devenir un Tirthankar : les vingt pratiques favorables
Les trente-quatre attributs uniques d’un Tirthankar
Les 1008 marques sur le corps d’un Tirthankar à sa naissance
Une étude des symboles des Tirthankars
Les incarnations antérieures des Tirthankars
Les Tirthankars présents, passés et futurs de la région de Bharat
  Les Tirthankars dans la région du Mahavideh (Les vingt Viharmans)
  Les initiateurs des Tirthankars
  Les différences entre un Tirthankar et un Omniscient (Kewali)
  Détails sur les Tirthankars
  Les soixante-trois grands hommes
  Le pouvoir physique d’ un Tirthankar : une compilation mythique
  Le plan divin spécial du Samavasaran

Les vies authentiques des vingt-quatre Tirthankars

Qui est un Tirthankar ?

 Dans cet univers, qui est sans commencement ni fin, l’âme éprouve continuellement de la tristesse et de la joie, passant par de nombreuses dimensions et formes qui comprennent celles de dieux, d’ animaux, d’ êtres humains et d’ êtres infernaux. 

Les causes principales de ces cycles incessants de renaissances sont liées à l’attachement et à l’aversion et à leurs conséquences. Ces attitudes aboutissent à l’asservissement à de bons et à des mauvais karmas qui font que l’âme continue son passage d’une forme à une autre. 

Chaque âme est une source dormante d’énergies infinies, de lumière de connaissance incessante, de joie et de bonheur sans fin. La connaissance et le bonheur sont ses activités naturelles fondamentales. Mais, l’inertie amassée d’ignorance et d’illusion agit comme un obstacle à ses efforts pour activer les énergies infinies qu’elle possède. Même lorsqu’elle fait des efforts, l’accumulation dense des attitudes d’attachement et d’aversion ne lui permettent pas de réussir. Aussi, la maîtrise des ces attitudes devient l’exigence première sur la voie du salut. 

Lorsque sa véritable forme est révélée à l’âme, elle reconnaît son pouvoir inhérent. Elle commence, graduellement, à essayer de vaincre ses attitudes d’affection, d’attachement et d’aversion et à pratiquer des activités intenses pour son salut, telles que l’équanimité, la pénitence et la méditation. Elle devient  un « nirgranth » (un ascète jaïn). 

En continuant ses pratiques non-dogmatiques ou son attitude « nirgranth », un jour vient où l’âme renonce à tout attachement et à toute aversion et vainc l’affection. Par le fait de cette victoire, elle atteint le statut de Jina (de victorieux). 

Celui qui a vaincu l’attachement et l’aversion, qui est absolument exempt d’affection et d’ignorance, qui a effacé les quatre karmas qui vicient : c’est à dire celui qui crée l’illusion (mohaniya), celui qui obscurcit la connaissance (jnanavaraniya), celui qui fausse la perception (darshanavaraniya) et celui qui empêche son pouvoir (antaraya), est appelé « Vitaraga » (détaché), « Jina » ( victorieux), « Sarvajna ou Kewali » (omniscient). 

Toute âme qui le mérite peut atteindre le statut de Jina, d’omniscient, d’âme suprême ou pure (param-atma), mais non de Tirthankar. Cela, parce que c’est seulement du fait d’un type spécial de karma pieux que l’on peut devenir un Tirthankar. 

La noble personne, l’Arianth omniscient, qui définit, développe, et propage l’ahimsa (la non-violence), la vérité, la chasteté (brahmacharya), etc. qui établit l’organisation religieuse quadruple (sadhu, sadhvi, shravak et shravika), et qui est dotée de pouvoirs incomparables, est reconnue comme étant un Tirthankar. 

Il y a une croyance, mentionnée dans les écritures sacrées jaïnes, selon laquelle c’est uniquement l’âme parvenue au lien spécial du pieux Tirthankar-nam-karma, par un niveau très élevé de pénitence et de méditation, qui peut atteindre le statut de Tirthankar.

Pendant un cycle de temps de déclin, il peut y avoir d’innombrables omniscients, mais seulement vingt-quatre Tirthankars. L’Acharya Samadev Suri a donné une explication de ce fait qu’il peut seulement y avoir ce nombre de Tirthankars. 

« Si la nombre de choses qui existent dans la nature n’est pas fixé, pourquoi croire que le nombre de dates, de constellations, d’étoiles, de planètes, d’océans, de montagnes sont en nombre fixe ? Cela signifie que, bien qu’ils soient nombreux, leur nombre exact est déterminé par la loi de la nature ». Pendant un cycle de temps de déclin, seuls ces vingt-quatre Tirthankars sont à l’origine de la création de l’ordre religieux et sont des personnes ayant des pouvoirs divins. 

Un Tirthankar n’est pas l’incarnation d’un Dieu. C’est une âme ordinaire qui naît comme être humain et qui atteint l’état de Tirthankar, à la suite de pratiques intenses de pénitence, d’équanimité et de méditation. Le Tirthankar n’est pas défini comme un avatar (un dieu-incarné) mais comme l’état réalisé de l’âme infiniment pure. Ainsi, il peut être appelé un Dieu sous forme humaine. 

Dans le cycle descendant actuel, il y a eu vingt-quatre Tirthankars, de Bhagavan Rishabhdev à Bhagavan Mahavir. 

Leurs noms sont les suivants : 

1.Rishabhdev, 2.Ajitnath, 3. Sambhavnath, 4. Abhinandan, 5. Sumatinath, 6. Padmaprabh, 7. Suparshvanath, 8. Chandraprabh, 9. Suvidhinath, 10. Sheetalnath, 11. Shreyansnath, 12. Vasupujya, 13. Vimalnath, 14. Anantnath, 15. Dharmnath, 16. Shantinath, 17. Kunthunath, 18. Arnath, 19. Mallinath, 20. Munisuvrat, 21. Naminath, 22. Arishtanemi, 23. Parshvanath, 24. Mahavir.