Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  Tirthankar Illustré Charitra
  Qui est un Tirthankar ?
  Bhagavan Rishabhdev, Le Premier Tirthankar
  Bhagavan Ajitnath- 2
  Bhagavan Sambhavnath – 3
  Bhagavan Abhinandan – 4
  Bhagavan Sumatunath- 5
  Bhagavan Padmaprah– 6
  Bhagavan Suparshvanath – 7
  Bhagavan Chandraprabh - 8.
  Bhagavan Suvidhinath – 9
  Bhagavan Sheetalnath – 10
  Bhagavan Shreyansnath- 11
  Bhagavan Vasupujya- 12
  Bhagavan Vimalnath – 13
  Bhagavan Anantnath– 14
  Bhagavan Dharmnath- 15
  Bhagavan Shantinath– 16
  Bhagavan Kunthunath – 17
  Bhagavan Arnath – 18
  Bhagavan Mallinath– 19
  Bhagavan Munisuvrat – 20
  Bhagavan Naminath – 21
  Bhagavan Arishtanemi – 22
  Bhagavan Parshvanath – 23
  Bhagavan MahavirVIR – 24
Faits importants sur les Tirthankars
La base pour devenir un Tirthankar : les vingt pratiques favorables
Les trente-quatre attributs uniques d’un Tirthankar
Les 1008 marques sur le corps d’un Tirthankar à sa naissance
Une étude des symboles des Tirthankars
Les incarnations antérieures des Tirthankars
Les Tirthankars présents, passés et futurs de la région de Bharat
  Les Tirthankars dans la région du Mahavideh (Les vingt Viharmans)
  Les initiateurs des Tirthankars
  Les différences entre un Tirthankar et un Omniscient (Kewali)
  Détails sur les Tirthankars
  Les soixante-trois grands hommes
  Le pouvoir physique d’ un Tirthankar : une compilation mythique
  Le plan divin spécial du Samavasaran

Les vies authentiques des vingt-quatre Tirthankars

BHAGAVAN  PADMAPRABH – 6

 

 Le Maharaj Aparajit gouvernait la ville de Susima, dans le territoire du Purvavideh. C’était quelqu’un de simple et de religieux. Il devint détaché après avoir écouté le discours d’un Arhat et reçut la diksa de l’Acharya Pihitashrava. Suite à de longues pratiques spirituelles, il gagna le Tirthankar-nam-et-gotre-karma. L’âge venu, il se réincarna en un dieu sous la forme Graiveyak. 

De la forme de dieu, l’être qu’était Aparajit descendit dans le sein de la reine Susima, la femme du roi Kaushambi. Un jour, la reine Susima eut le désir de dormir sur un lit composé de fleurs de lotus. Comme c’était le désir d’une femme enceinte, les dieux firent des arrangements pour la satisfaire. Le douzième jour de la moitié sombre du mois de « kartik » (octobre/novembre), la reine donna naissance à un fils. Le nouveau-né avait de douces joues roses, comme les fleurs de lotus. Le roi le nomma « Padmaprabh ». 

Le prince grandit et se maria. Lorsque son père abandonna le trône pour des pratiques spirituelles, Padmaprabh lui succéda. Après un long et heureux règne, lorsque par sa triple connaissance il sut que le moment propice était arrivé, il devint un ascète. Après six mois de pratiques spirituelles, la jour de la pleine lune du mois de chaitra (mars/avril), il atteignit l’omniscience sous un arbre banyan. Propageant la religion juste pendant une longue durée, Bhagavan Padmaprabh pratiqua l’errance aux alentours et arriva enfin à Sammet Shikhar. Il atteignit le nirvana le onzième jour de la moitié sombre du mois de « margshirsh » (novembre/décembre).