Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  Tirthankar Illustré Charitra
  Qui est un Tirthankar ?
  Bhagavan Rishabhdev, Le Premier Tirthankar
  Bhagavan Ajitnath- 2
  Bhagavan Sambhavnath – 3
  Bhagavan Abhinandan – 4
  Bhagavan Sumatunath- 5
  Bhagavan Padmaprah– 6
  Bhagavan Suparshvanath – 7
  Bhagavan Chandraprabh - 8.
  Bhagavan Suvidhinath – 9
  Bhagavan Sheetalnath – 10
  Bhagavan Shreyansnath- 11
  Bhagavan Vasupujya- 12
  Bhagavan Vimalnath – 13
  Bhagavan Anantnath– 14
  Bhagavan Dharmnath- 15
  Bhagavan Shantinath– 16
  Bhagavan Kunthunath – 17
  Bhagavan Arnath – 18
  Bhagavan Mallinath– 19
  Bhagavan Munisuvrat – 20
  Bhagavan Naminath – 21
  Bhagavan Arishtanemi – 22
  Bhagavan Parshvanath – 23
  Bhagavan MahavirVIR – 24
Faits importants sur les Tirthankars
La base pour devenir un Tirthankar : les vingt pratiques favorables
Les trente-quatre attributs uniques d’un Tirthankar
Les 1008 marques sur le corps d’un Tirthankar à sa naissance
Une étude des symboles des Tirthankars
Les incarnations antérieures des Tirthankars
Les Tirthankars présents, passés et futurs de la région de Bharat
  Les Tirthankars dans la région du Mahavideh (Les vingt Viharmans)
  Les initiateurs des Tirthankars
  Les différences entre un Tirthankar et un Omniscient (Kewali)
  Détails sur les Tirthankars
  Les soixante-trois grands hommes
  Le pouvoir physique d’ un Tirthankar : une compilation mythique
  Le plan divin spécial du Samavasaran

Les vies authentiques des vingt-quatre Tirthankars

BHAGAVAN ABHINANDAN – 4 

Mahabal était roi de la ville de Ratnasanchay/Mangalavati dans le Purvavideh. Bien que roi, c’était quelqu’un de simple et d’humble. Lorsque des personnes faisaient ses louanges, il pensait « Comment peut-on faire mes louanges en l’absence de vertus ? ». Lorsque quelqu’un le critiquait, il disait humblement : « Vous êtes mon véritable ami qui m’aide à faire des progrès, en relevant mes fautes : ». Quand un sentiment de détachement se fit jour en lui, il trouva un moment opportun pour recevoir la diksha de Vimal Suri. Du fait de sa simplicité et de son humilité, il devint très populaire et un sharmane idéal dans son groupe. On dit que, en raison de sa rare disposition et de ses pratiques de méditation profonde, il purifia son âme à un point tel qu’il acquit le Tirthankar-nam-et-gotra-karma. Au moment qui convenait, il se réincarna en un dieu sous la forme Vijay. 

Lorsque l’être qui était Mahaval quitta la forme Vijay, il descendit dans le sein de la reine Siddharth, la femme du roi Samvar d’Ayodhya. Du fait de la simplicité de son attitude, héritée de sa précédente naissance, l’âme dans le sein de la reine eut une influence apaisante et pacifique sur le monde extérieur. Les gens du royaume furent soudainement remplis de sentiments d’humilité et de fraternité. Sans considération d’âge, de caste, de croyance et de statut, chacun commença à saluer et à honorer les autres. La politesse et les bonnes manières devinrent des choses en vogue. Les augures et autres savants confirmèrent que, de même que l’aura d’une âme pieuse influence tout le monde autour, l’effusion de politesse était causée par l’âme dans le sein de sa mère. 

La reine donna naissance au futur Tirthankar le second jour de la moitié brillante du mois de « magh » (janvier/février). Comme l’influence de cette âme était évidente dans les salutations mutuelles manifestées, le roi nomma son fils « Abhinandan » (salutation). 

 Le temps passant, Abhinandan mena une vie mondaine normale avec peu d’influence. Il monta sur le trône quand son père devint un ascète. Après un long règne pacifique, il devint aussi ascète et se soumit à une pénitence rigoureuse, ainsi qu’à des pratiques spirituelles élevées.  Il atteignit l’omniscience le quatorzième jour de la moitié sombre du mois de « paush » (décembre/janvier). Longtemps, Bhagavan Abhinandan se déplaça alentours pour montrer la voie juste à des millions d’êtres. Le huitième jour de la moitié brillante du mois de « vaishakah » (avril/mai), il atteignit le nirvana à Sammet Shikhar.